vc@geniussimus.com

+33 (0)6 95 78 54 91

JEUNES A HAUT POTENTIEL INTELLECTUEL

Votre enfant a été diagnostiqué précoce ou haut potentiel intellectuel (HPI) ou "surefficient mental". Ou, si vous êtes un étudiant,  vous-même l’avez été.

Peut-être n’êtes-vous jamais allé jusqu’aux tests, pourtant votre enfant (ou vous) présente les traits spécifiques aux HPI : il a parlé très tôt et a un vocabulaire très riche, il appris à lire avant l’âge du CP, il est curieux, pose beaucoup de questions, s’interroge très jeunes sur des questions métaphysiques, il est hypra-sensibles dans tous ses « sens », il ne supporte pas l’injustice, il a le sens de l’humour et aime rire, a beaucoup d’imagination et fait preuve d’une très grande créativité, il change souvent de centre d’intérêt et s’ennuie en classe, il peut avoir des difficultés à s’insérer dans des groupes de son âge et peut se replier sur lui-même.

Les enfants précoces, adolescents dits à haut potentiel intellectuel, les adultes surefficients mentaux ont un mode de fonctionnement particulier. 

  • Leur immense curiosité, leur intuition, leur soif d‘apprendre, et leur maturité cognitive est couplée à une immaturité affective et à une hypersensibilité et une hyperesthésie qui les rend plus fragiles.

  • Leur perfectionnisme et leur intolérance à l’échec font qu’ils manquent souvent de confiance en eux.

  • Créatifs, avec un fort sens de l’humour et des pensées originales, ils peuvent parfois avoir des problèmes relationnels. Leur sentiment d’être décalé engendre parfois un sentiment d’impuissance, d’incompréhension et de solitude (inadapté), ce qui les mène parfois à l’incompréhension de l’entourage ou à l’isolement.  

  •   Se sentant différents, ils se dévalorisent facilement et de cela découle une mauvaise estime de soi.

Dans le système éducatif :           

  • Comme ils trouvent le plus souvent des solutions sans passer par les méthodes qui leur sont enseignées, ils peuvent être en décalage par rapport aux attentes des enseignants.

  • Leur besoin de complexité fait qu'ils peuvent s’ennuyer en classe. Parce qu’ils fonctionnent différemment, certains manquent de méthode de travail, sont désorganisés ou ne s’adaptent pas aux exigences du système éducatif classique. 

  • Malgré leur haut potentiel, leurs résultats scolaires peuvent devenir irréguliers, leur intérêt pour l’école peut décroître. Cela peut les mener à des redoublements, au découragement, à un désinvestissement progressif de l’école pouvant mener à la phobie scolaire. Trop se retrouvent en échec scolaire. Les statistiques le démontrent: 1/3 des enfants précoces sont en situation de réussite scolaire, 1/3 sont en difficulté et nécessitent un accompagnement, 1/3 sont en échec et en souffrance et plus encore si on considère tous les enfants hypersensibles ou dys- non testés

 

La « précocité » est une différence à part entière qui nécessite un effort d’adaptation et de compréhension de l’enfant à un monde qui ne lui correspond pas et auquel il ne s’identifie pas. Cette « douance » n’est pas un cadeau tant que l’on ne comprend pas ce qui nous caractérise des autres et surtout, ce que l’on peut faire de toutes ces qualités « extra-tout ».

 

Le coach GENIUSSIMUS accueille le jeune à haut potentiel avec bienveillance et lui montre comment faire de sa différence une réussite, en l'aidant à:

  • nourrir sa curiosité intellectuelle à son rythme

  • exploiter au mieux son potentiel intellectuel et ses qualités extra-ordinaires

  • comprendre son propre mode de fonctionnement 

  • donner du sens à ses apprentissages scolaires

  • répondre de manière plus adaptée aux attentes des professeurs ou des jurys de concours

  • retrouver motivation, confiance en lui, et plaisir d’apprendre au collège ou au lycée

  • se sentir sécurisé face aux changements d’établissement scolaire, de classe, de mode de vie